DrupalCon CPH 2010

Share and options

CPH 2010 : Drupal distros dos and don'ts

Cette conférence était menée par Jeff Miccolis de Development Seed et Irakli Nadareishvili de Phase2 Technology, l'un et l'autre sont à la tête d'une armée de développeurs ayant formé deux distributions, ayant une renommée dans l'écosystème Drupal, respectivement Open Atrium et Open Publish.

On peut résumer cette conférence comme étant une retour d'expérience assez rapide sur les différentes problématiques auxquelles ont été confrontées ces deux sociétés. Je ne vais pas répéter l'ensemble de ce qui à été dit, mais plutôt m'arrêter sur les problèmes qui semblent être redondants.

Ces deux protagonistes s'entendent à définir une distribution Drupal comme étant un package, reposant sur le core, s'installant de manière atypique à l'aide d'un profil d'installation particulier, dont le but est de répondre à un besoin spécifique. En ce qui concerne l'installation atypique, on notera cette volonté de ne jamais laisser l'utilisateur final devant un écran vide de sens - a contrario de Drupal core nu - depuis le début de la procédure d'installation, jusqu'à sa première utilisation du site. La notion de get rid of Drupal-isms que l'on peut traduire par se débarasser des Drupalismes a été employée à ce sujet, elle est très parlante.

Note personnelle à ce propos : je ne suis pas d'accord quant à l'emploi de cette expression, Drupal a certes beaucoup de défauts mais les Drupalismes sont en réalité beaucoup plus présents pour les développeurs et intégrateurs que pour les utilisateurs finaux. On notera que cette expression a été utilisée lors de plusieurs conférences, dans des contextes souvent bien différents.

Introduction au DrupalCon CPH 2010

Depuis avant-hier soir, Dimanche, Florent et moi sommes arrivés à Copenhague pour le DrupalCon CPH 2010. Pour cette occasion, je vais rédiger une série d'articles, tantôt informels, tantôt techniques, en résumé des conférences auxquelles je vais assister.

Les premières impressions sur ce DrupalCon sont assez bonnes, le cadre est magnifique et moderne, les locaux dans lesquels les conférences se déroulents sont spacieux, et bien organisés.